L’enjeu de la coordination dans la coopération internationale en éducation en Afrique

Dr. Thibaut Lauwerier - Université de Genève

En préambule, rappelons que pour pallier l’incapacité financière des États à répondre aux besoins éducatifs de leur pays, la coopération internationale est historiquement présente sur le continent africain. L’aide à l'éducation en Afrique subsaharienne a connu une tendance à la hausse au cours des cinq dernières années. Entre 2014 et 2019, elle est passée de 1,4 à 1,7 milliard de dollars US.

Dans ce contexte, la Déclaration de Paris de 2000 portant sur l’efficacité de l’aide internationale est très explicite : « Les donneurs s’engagent à harmoniser leurs activités. Elle doit reposer avant tout sur [...] une coordination de l’engagement politique, ainsi que des initiatives concrètes comme la création de bureaux communs à plusieurs donneurs ». L’idée étant d’aligner l’ensemble des actions sur les priorités nationales.

Vous devez être identifié pour accéder au contenu de cet article. Cliquez ici pour vous connecter en tant que membre du site!